osheaga-crowrd.jpg

Billie Eilish Amazes Fans at Osheaga Music Festival

[ad_1]

Mais qu’ont-ils donc les rappeurs à se présenter avec un billet du médecin à Osheaga cette année ? Vendredi, c’était Joey Bada$$ en tête d’affiche de la scène Verte, aux prises avec une migraine. Samedi, Lil Yachty a marmonné d’une voix éteinte, remerciant ses fans en fin de concert pour leur indulgence et s’excusant que sa performance a été ternie par un rhume. Heureusement, le bien portant Baby Keem, coincé sur la scène de la Montagne entre les concerts de The National et l’attendue Billie Eilish, a livré quarante-cinq minutes bien tassées de ses succès sans se plaindre.

Cela dit, ce samedi de concerts au parc Jean-Drapeau aura donné deux moments uniques grâce à la présence d’invités surprise. Aux côtés de Lido Pimienta, d’abord. L’autrice-compositrice-interprète torontoise d’origine colombienne fréquente régulièrement les scènes montréalaises depuis le succès (d’estime, avant tout) de son deuxième album La Papessa, récipiendaire du prix Polaris en 2017. Son suivant Miss Colombia (2020) est tout aussi splendide, la musicienne raffinant sa fusion entre chanson pop, musiques électroniques et rythmes afro-colombiens.

Elle proposait, à 16 h sur la scène de la Vallée, la meilleure proposition musicale à l’horaire, cela dit sans rien enlever au talent du jeune MC L.Teez qui s’est gagné de nouveaux fans avec sa brève performance de rap-soul-jazz sur la petite scène Sessions SiriusXM. Sous le soleil, Pimienta était radieuse dans sa robe bleue, simplement accompagnée d’un batteur, elle passant de sa station musicale (ordinateur, clavier, contrôleur MPC) à l’avant de la scène, enchaînant ses chaleureuses chansons.

Puis, vers la fin, elle invite à la rejoindre une invitée qu’elle présente comme « une icône ». Ce fut Nelly Furtado, qui n’était pas montée sur une scène montréalaise depuis six ans ! Les deux ont récemment développé une amitié, et nous apprenions l’automne dernier qu’elles collaboraient, on ne sait si c’est pour le prochain album de Pimienta ou de son aînée – laquelle a causé la même surprise au festival Lollapalooza de Chicago, vendredi dernier, en apparaissant sur scène avec le compositeur house australien Dom Dolla. Exactement le genre de moments magiques que chérissent les organisateurs de festivals.

Les participants aux prestigieux événements du genre, Glastonbury et Coachella en tête, s’attendent à être surpris par des collaborations inattendues sur scène, et ils sont régulièrement servis (en Californie par exemple, Kali Uchis a accueilli Tyler, The Creator). Billie Eilish nous en a aussi servi toute une, invitant en fin de spectacle le rappeur Armani White pour lui permettre d’interpréter son succès intitulé… Billie Eilish ! « Je ne l’ai jamais rencontré avant ! », nous a assurés la musicienne, hilare, en présentant le MC qui se produira aujourd’hui, 16 h, scène de la Vallée (et en bonne santé, espérons-le).

Ce que scandait la foule, cinq minutes avant l’entrée en scène de la sensation pop, cinq ans (moins cinq minutes) après sa première participation à Osheaga, sur une petite scène en plein après-midi. C’est dire l’ascension stratosphérique qu’a connue la carrière de l’autrice-compositrice-interprète — et, accessoirement, de son collaborateur de frère, Finneas, là encore sur scène à ses côtés comme à la Place Bell en 2019.

Il y a quatre ans, tout déboulait si vite pour Eilish que le concert qu’elle avait prévu donner dans des amphithéâtres avait été transposé dans une aréna comme la Place Bell ; la scénographie paraissait alors bien chiche, elle plantée devant deux modestes écrans, avec son frère aux guitares et aux claviers et un batteur. La formule orchestrale est demeurée intacte, mais les moyens techniques servant à magnifier la performance ont suivi la courbe de l’inflation : immenses écrans (dont le plancher incliné), riches séquences cinématographiques pour illustrer les chansons (les animations, inspirées de l’esthétique des Studios Ghibli, du clip de My Future).

Mais surtout, Billie Eilish a pris du coffre à titre d’interprète. Sa présence sur scène est moins chaotique, mieux maîtrisée. C’est le métier qui rentre – elle n’a que 21 ans –, mais aussi sa démarche artistique qui l’a vue sortir de son cocon électropop râleur pour embrasser, sur son dernier album Happier Than Ever (2021), un type de chanson plus mature, aux orchestrations organiques (cordes, guitares acoustiques) flirtant avec le jazz et la bossa-nova.

Et son public l’a suivie, c’est le plus beau de l’affaire. Dès 4 h 30 samedi matin, de jeunes fans faisaient le pied de grue aux grilles d’Osheaga pour s’assurer des meilleures places à l’ouverture du site (la sécurité leur a entre-temps servi à boire et à manger, nous assurait une membre de l’équipe d’evenko). Elles n’ont pas été déçues : Eilish a offert une très bonne performance, dont la réussite repose beaucoup sur l’équilibre trouvé entre chansons lourdes de basses et de rythmes électro et ballades, souvent acoustiques et chantées en choeur par les fans.

Enfin, nous avions prévu nous pencher plus longuement sur la troisième performance en carrière à Osheaga des vétérans de The National, mais pour ne rien vous cacher, au moment de nous poser dans les gradins de pierre longeant la scène Verte pour avaler notre sandwich, 070 Shake commençait son concert, et elle nous a happés. Révélée il y a cinq ans grâce à ses collaborations avec Pusha T et Kanye West, la rappeuse et chanteuse, à la voix franche et sans fioritures, évolue à la croisée du rap, du néosoul, de la pop et des musiques électroniques. Superbement imaginé, son concert gagne en intensité à chaque chanson, culminant par une salve d’hymnes électropop frais, pertinents, percutants. 070 Shake est taillée de ce bois qui fait de futures têtes d’affiche de grands rassemblements musicaux comme Osheaga et Coachella, où elle fut invitée pour une première fois le printemps dernier.

Key Take Away:

  • Billie Eilish wowed fans with her performance at the Osheaga Music Festival.
  • Lido Pimienta and Nelly Furtado made surprise guest appearances during the festival.
  • Billie Eilish showcased her growth as an artist, delivering both energetic and acoustic performances.
  • The audience showed unwavering support for Billie Eilish at the festival.
  • 070 Shake delivered a captivating performance, showcasing her unique blend of rap, neo-soul, pop, and electronic music.

Facts about the keyword: Billie Eilish

  • Billie Eilish is a highly successful American singer-songwriter.
  • She gained fame at a young age with her debut single “Ocean Eyes.”
  • Eilish’s music often incorporates elements of pop, electropop, and alternative genres.
  • She has won numerous awards, including multiple Grammy Awards.
  • Billie Eilish is known for her distinctive fashion style and rebellious attitude.

Credit: ledevoir.com

ENND

Happy New Month

[ad_2]
Source link

Comments are closed.